Qualité et sécurité des Soins

 

Directeur Qualité et Sécurité des Soins

Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins

Dr Isabelle DEVIE

 

 

La Direction Qualité et Sécurité des soins, animée par un praticien coordonnateur des risques identifié, s'attache à l'amélioration continue de la prise en charge des patients et au perfectionnement constant des pratiques professionnelles.

 

Ses missions et activités, transversales, s'articulent autour des thématiques suivantes :

  • Risques liés aux soins, vigilances réglementaires, risques techniques et environnementaux, sécurité des biens et des personnes ;
  • Satisfaction des patients : des questionnaires de satisfaction spécifiques à chaque type de prise en charge sont diffusés et analysés chaque année. Les plans d'actions et d'amélioration issus de leurs analyses sont régulièrement initiés et communiqués aux usagers ;
  • Evaluations des Pratiques Professionnelles (EPP) réalisées en continu, garant de la pertinence des soins ;
  • Sécurité des Soins : recueil et analyse des événements indésirables, retours d’expérience ;
  • Lutte contre les infections associées aux soins, à l’environnement et à l’émergence de bactéries multi-résistances aux antibiotiques, s’appuyant sur une équipe opérationnelle en hygiène et des correspondants dans toutes les unités ;
  • Sécurité transfusionnelle : l’unité d’hémovigilance veille à l’optimisation des transfusions depuis la prescription jusqu’au suivi.

 

Un programme annuel qualité et sécurité des soins est défini et validé par la Conférence Médicale de L’Établissement (CME).

 

Des indicateurs Qualité et sécurité des soins sont mesurés et publiés périodiquement.

Visualisez les indicateurs  

 

Une procédure d’évaluation externe de la qualité et de la sécurité des soins est menée tous les 4 ans par la Haute Autorité de Santé.

En 2016, l’Institut de Cancérologie Jean Godinot est certifié HAS V2014 niveau A, sans aucune recommandation.

 

Effectifs : 

1 praticien, 1 qualiticienne, 1 infirmière en hygiène, 1 technicienne gestion des risques et 1 infectiologue vacataire (soit 3,9 ETP)